LabCMO - Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur

Publications et présence dans les médias

Alexandre Coutant est de passage à Radio-Canada

 

Alexandre Coutant, professeur au département de communication sociale et publique à l’UQAM et directeur de l'axe 1 du LabCMO, a été interviewé à l’émission La sphère, à Radio-Canada. Il a discuté des limites des outils de ciblage et de prédiction en ligne. Son entrevue est disponible en ligne

Alexandre Coutant s’est aussi présenté dans le cadre du 86e Congrès de l’Acfas qui a eu lieu du 7 au 11 mai 2018, à Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Mathieu Arsenault

Twitter

Séminaire - L’hybridation des formes d’engagement au prisme des usages des médias sociaux

Le LabCMO vous invitait à participer au séminaire L’hybridation des formes d’engagement au prisme des usages des médias sociaux qui s'est déroulé le 1er février 2013 de 9h30 à 12h30.

L'activité était animée par Sylvie Jochems, professeure en Travail social (UQAM) et co-directrice par intérim du LabCMO, en collaboration avec Josianne Millette, étudiante au Doctorat conjoint en communication (UQAM).

Le séminaire s'est tenu à l'UQAM, à la salle J-1060 (Pavillon Judith-Jasmin).

Résumé

Ces dernières années, la jeune génération a été accusée de se désengager politiquement (Putnam, 2000), de s’individualiser et de désavouer les modèles de pratiques d'engagement de leurs prédécesseurs (Bauman, 2006). Une transition semble toutefois s’être amorcée. La richesse de la diversité des actions collectives, de cette "multitude" des sens et des formes d'engagement social et politique suscitent de plus en plus d’intérêt, contribuant à légitimer ces nouvelles formes d'engagement.

Cette transition discursive se produit dans un contexte d’ébullition sociale, avec les mobilisations des “Indignés” d’Occupy, #15M et Take the Square!; des carrés rouges et, plus récemment, Idle no more ... mais aussi de transformations politiques, avec l'arrivée de nouveaux partis politiques et la fin du bi-partisme au Québec; l’intérêt croissant pour les initiatives d’auto-gestion et les pratiques de démocratie participative; la montée sinon l'institutionnalisation de la droite conservatrice,...

Dans ce contexte, comment les formes d'engagement social et politique se transforment-elles? Comment la diversité des formes d'engagement en continuité ou en rupture avec les répertoires historiques coexistent-elles? Que nous apprennent les usages des technologies mobiles et des plateformes participatives du Web sur les pratiques d’engagement des récents mouvements sociaux?

Le troisième d'une série portant sur les pratiques d'engagement liées aux technologies de communication, ce séminaire est une invitation à discuter de ces questions au prisme des usages des médias sociaux et de la recherche en travail social.

Textes proposés

Millette, Mélanie, Millette, Josianne et Serge Proulx (2012). “Hashtags et casseroles : De l’auto-organisation du mouvement social étudiant”, dossier “Out of the Mouth of Casseroles. Textes qui bougent au rythme du carré rouge”, dans WI, journal of mobile media, Disponible en ligne à : http://wi.mobilities.ca/hashtags-et-casseroles-de-lauto-organisation-du-mouvement-social-etudiant/

Monnoyer-Smith, Laurence (2011). “La participation en ligne, révélateur d’une évolution des pratiques politiques?”, revue Participations, 1(1) : 156-185. Disponible en ligne à: http://www.cairn.info/article.php?REVUE=participations&ANNEE=2011&NUMERO=1&PP=156