Twitter

C'est avec beaucoup d'enthousiasme que nous diffusons la programmation d'automne 2018 du LabCMO.

Au plaisir d'échanger avec vous au courant de cette session!

-- 

Vendredi 7 septembre | Qu'est-ce qu'un point de vue politique sur les activités politiques en ligne ? Intervenants : Julien Rueff (Université Laval)
Horaire : 14h-16h
Local : UQAM (AB-7015) et Université Laval (vidéoconférence)

Capsule vidéo disponible (à venir)

 -- 

Vendredi 5 octobre | Journée d'accueil des étudiantes et des étudiants du LabCMO

Venez rencontrer et échanger avec les membres étudiants et professeurs du LabCMO! Plusieurs surprises à venir!
Horaire : 12h30-16h
Local à confirmer (UQAM) 

Activité réservée aux membres étudiants et professeurs du LabCMO.

Inscription gratuite

 -- 

Mercredi 10 octobre | Atelier pré-conférence de l'AoIR | A Learning Expedition Through Montreal's Third Places 

L'équipe du LabCMO organise une learning expedition à travers différents tiers-lieux de Montréal dans le cadre d'un atelier pré-conférence de l'AoIR!
Horaire : 13h - 17h  

Plus d'info

--

Mercredi 10 octobre au samedi 13 octobre | Congrès de l'AoIR à Montréal | AoIR 2018 Congress : Transnational Materialities

Plusieurs membres du LabCMO y présenteront leurs travaux. 
Une programmation spéciale de l'AoIR vous sera envoyée dans les prochains jours!  

Programmation 

--

Vendredi 19 octobre | Atelier méthodologique NVivo

Initiation au logiciel NVivo
Formateur : Didier Dupont
Local A-2665 (UQAM), vidéoconférence disponible
Horaire : 9h-17h Activité réservée aux membres étudiants du LabCMO. (Max. 15 places)

Inscription gratuite

--

Jeudi 15 novembre et vendredi 16 novembre | Colloque Comment caractériser les manières de s'informer en ligne ? Questions de méthodes et enjeux de connaissance

Colloque organisé en partenariat avec le Centre d'études sur les médias (CEM). Ce colloque est centré sur les approches méthodologiques mobilisées pour caractériser les manières de s'informer en ligne, et sur les enjeux épistémologiques qui y sont liés.
Horaire : 15 novembre, de 13h30 à 19h; 16 novembre, de 9h30 à 18h.

Local : J-1200 (UQAM) 

Programmation et inscriptions à venir

  

Photo : StockSnap | Pixabay

 

 

 

En sciences sociales, les activités politiques en ligne suscitent une abondante littérature scientifique, marquée à la fois par la diversité des terrains, la multiplicité des méthodes et la pluralité des ressources conceptuelles. Notre intervention s’arrêtera sur les principales tendances théoriques dans les recherches actuelles sur les activités politiques en ligne. Il s’agira ultimement d’analyser dans quelle mesure celles-ci autorisent la construction d’un regard politique sur ces phénomènes. Loin de vouloir distinguer, au prisme d’une idée universelle du politique, ce qui est politique de ce qui ne l’est pas, nous souhaitons plutôt entreprendre une réflexion sur le degré d’adéquation entre les théories dominantes dans ce sous-champ de recherche, d’une part, et l’intention de saisir politiquement des pratiques en ligne auxquelles il apparaît possible d’attribuer des significations ou des propriétés politiques, d’autre part. Nous mènerons cette analyse dans une confrontation critique de ces théories avec la « science de la politique » d’Antonio Gramsci.

 

INTERVENANT

Julien Rueff est professeur associé au département d'information et de communication à l'Université Laval. Ses intérêts de recherche concernent les dimensions sociales et politiques des médias numériques, mais aussi les théories critiques et l'épistémologie des sciences sociales. Il a notamment codirigé Web social : mutation de la communication ? (PUQ, 2010) et Les perspectives critiques en communication (PUQ, 2016). Il est également l'auteur de Socialisation et jeu de rôle en ligne (Mare & Martin, 2014). 


LECTURES SUGGÉRÉES

- Fenton, N. (2016). Left out? Digital media, radical politics and social change. Information, Communication & Society, 19(3), 346-361.

- Papacharissi, Z. (2016). Affective publics and structures of storytelling: Sentiment, events and mediality. Information, Communication & Society, 19(3), 307-324.

- Rueff, J. (2017). Penser politiquement les activités politiques en ligne. Réseaux, (4), 161-193.

 

 

SÉMINAIRE AUTEUR | Qu’est-ce qu’un point de vue politique sur les activités politiques en ligne ?

Date : 7 septembre 2018

Heure : 14h-16h

Local : UQAM (AB-7015) et Université Laval*.

 

Voir l'affiche 

 

*Un lien vers la vidéoconférence Zoom sera envoyé aux étudiant.e.s de l'Université Laval inscrit.e.s à cet atelier.

 

Photo : Stock Snap | Pixabay



L'école d'été «  S'informer dans un monde de fausses informations : produire et interpréter des contenus dans le nouvel écosystème informationnel » se tiendra les 26, 27 et 28 juin 2018, au DS-R515 et au DS-R525, à l'UQAM. 

Cette école d'été, fruit de la collaboration entre ComSanté, le LabCMO et la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation, s'adresse à toute personne intéressée à la production ou à la consommation d'informations et désirant mieux comprendre ce phénomène central dans notre quotidien.



Nous le constatons tous les jours, les « fausses informations » concernent toutes les dimensions de notre vie. Fausses nouvelles, faits alternatifs, complot, post-vérité..., on ne compte plus les dénominations employées pour rendre compte des phénomènes actuels de diffusion de contenus aux valeurs informationnelles extrêmement diversifiées. Les domaines de la communication, de la politique, du travail, de l'éthique, entre autres, s'avèrent particulièrement concernés, tant ceux-ci reposent sur la possibilité de s'accorder sur des connaissances reconnues par tous. Ces enjeux font écho aux problématiques traditionnellement abordées en science de la communication. Les cadres théoriques et les approches qu'elles ont développés permettent effectivement de comprendre en quoi il ne suffit pas de prononcer un discours ou de formaliser une connaissance, il faut aussi se faire reconnaître comme source crédible, légitime, digne de confiance, compétente, sincère, bienveillante, etc.
L'école d'été a pour objectif de diffuser ces approches sous un format mobilisable concrètement par les décideur.e.s, éducateur.rice.s, chercheur.e.s et producteur.rice.s d'information touché.e.s par les fausses informations. Conférences et ateliers amèneront à s'approprier des grilles de lecture originales de ces phénomènes et à appliquer des méthodes concrètes pour qualifier l'information ou la produire en favorisant sa reconnaissance.
 
PROGRAMMATION


 
Vous trouverez ci-joint un argumentaire plus détaillé de l'école ainsi que le programme des trois journées. Celles-ci ont été pensées de manière à alterner apports théoriques et ateliers pratiques :
       
 

  • La première journée fournira des clés de définition des fausses informations, des mécanismes de leur diffusion et du contexte sociotechnique de leur succès puis proposera de mobiliser ces connaissances dans des études de cas.   
  • La deuxième journée abordera les littératies nécessaires pour s'informer et produire des informations et proposera des ateliers pratiques aux participant.e.s.
  • La troisième journée proposera des sessions d'échanges entre intervenant.e.s et participant.e.s sur les enjeux principaux soulevés par les fausses informations.

 
         
Nous sommes très enthousiastes à l'idée de proposer cette occasion de discussion collective et nous vous encourageons à vous inscrire au plus vite. Afin de garantir la participation de toutes et tous aux études de cas, ateliers et échanges, le nombre d'inscription est limité à 50 places.



 
Conférencier invité
Quéré Louis, École des hautes études en sciences sociales, Centre d'étude des mouvements sociaux – Institut Marcel Mauss 


 
Intervenant.e.s (liste en cours de finalisation)
Brin Colette, Université Laval, Département d'information et de communication, directrice du Centre d'études sur les médias

Collin Simon, UQAM, Département de didactique des langues, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socioculturels du numérique en éducation
Coutant Alexandre, UQAM, Département de communication sociale et publique, directeur de ComSanté
Denault Vincent, Université de Montréal, Département de communication

Le Deuff Olivier, Université Bordeaux Montaigne, Institut universitaire et technologique, Département de communication

Millerand Florence, UQAM, Département de communication sociale et publique, titulaire de la Chaire de recherche sur les usages des technologies numérique et les mutations de la communication, co-directrice du LabCMO

Proulx, Serge, UQAM, École des médias

Niquette Manon, Université Laval, Département d'information et de communication

Roy Jean-Hugues, UQAM, École des médias

Turbide Olivier, UQAM, Département de communication sociale et publique, directeur du Laboratoire d'analyse de presse

Vitali-Rosati Marcello, Université de Montréal, Département des littératures de langue française, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les Écritures numériques
 

 
INFORMATIONS PRATIQUES


 
Dates : 26 au 28 juin 2018

Lieu : Université du Québec à Montréal, Pavillon DS, salles DS-R515 et DS-R525

 
Frais d'inscription
Étudiant.e.s = 70$

Chercheur.e.s = 120$

Professionnel.le.s = 150$

Les frais d'inscription incluent la participation au colloque, les repas du midi, ainsi qu'un repas convivial le mardi soir.
 
Veuillez effectuer votre inscription sur la page de l'événement. 

Voir l'affiche


 

 

L’équipe de recherche de Florence Millerand (UQAM), de Guillaume Latzko-Toth (Université Laval), de Mélanie Millette (UQAM) et d’Alexandre Coutant (UQAM) a obtenu la subvention CRSH Savoir pour le projet La mise en données de la société : enjeux sociopolitiques de la production et de l'usage de jeux de données publiques et privées

Ce projet explorera le phénomène de la « datafication » ou « mise en données » de la société et les enjeux sociopolitiques que ce phénomène soulève. Il vise particulièrement à analyser la façon dont les données publiques et privées collaborent à la création de nouvelles représentations des publics et de l’activité sociale sur les plans sociaux et politiques.

L’obtention de cette subvention a été l’objet d’une publication d’Actualités UQAM.

Photo : Bsdrouin | Pixabay

 

La conférence publique de Laurence Allard"Du web expressif au mouvement maker :  une voie critique dans un contexte d'effondrement?", aura lieu le 25 mai 2018, à 14h, à La Fabrique (salle 1404), à Université Laval, à Québec. Cette activité s'inscrit dans le cadre des Journées du LabCMO - Première édition. 

L' Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. est gratuite. 


Veuillez noter que cette conférence sera webdiffusée en direct sur la plateforme Zoom. Pour vous joindre à la vidéoconférence, il suffit de cliquer sur le lien suivant : https://uqam.zoom.us/j/192902155 Pour celles et ceux qui n'ont pas encore l'application sur leur ordinateur, l'extension Zoom s'installera automatiquement. 

 

Résumé

Alors que le discours de désenchantement du web reçoit de plus en plus d’échos dans les médias, cette conférencevoudrait confronter cette voie critique médiatique ambivalente aux pratiques radicales du « contre-faire » du mouvement makerqui s’attache à fabriquer un autre monde connecté possible à l’ère de l’anthropocène. Nous décrirons à la fois les promesses et les limites, les techniques et les espaces, les acteurs et les formats de cette « culture de la transition » dans laquelle le numérique occupe une place ambivalente et partielle. Ce qui peut constituer une modalité paradoxale de renouvellement de l’utopie concrète aux sources d’Internet.

 

Laurence Allard est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Lille 3 et chercheure à l’Institut de recherche sur le cinéma et l’audiovisuel (IRCAV, université Paris 3). Ses recherches portent sur les usages ordinaires, créatifs et citoyens des technologies de communication (Internet, smartphone, objets connectés). Elle est co-fondatrice de l’association de technologie participative et inclusive Labo Citoyen, qui développe des capteurs environnementaux DIY afin de permettre une réappropriation citoyenne des données. Elle a notamment publié Mythologie du portable (Cavalier Bleu, 2010) et Mobiles : enjeux artistiques et esthétiques (Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2018 ; avec Roger Odin et Laurent Creton). On peut aussi la lire sur son wiki professionnel (culturesexpressives.fr) et sur son blog consacré à l’actualité des usages mobiles (www.mobactu.org).


Téléchargez l'affiche des conférences publiques des Journées du LabCMO - Première édition

Sous-catégories

Livres

Numéros de revue

Chapitres de livre

Articles

Présentations par affiche et Communications

Colloques et actes de colloques

Rapports de recherche

Mémoires et thèses 

 


Livres

 

Web social: mutation de la communication, Florence Millerand, Serge Proulx, et Julien Rueff (Eds.). Québec : PUQ, 2010, 374p.

Médias sociaux - Enjeux pour la communication, Serge Proulx, Mélanie Millette et Lorna Heaton (Dir.). Montréal : PUQ, 2012, 264 p.  Auteurs membres du LabCMO : Claudine Bonneau, Élodie Crespel, Lorna Heaton, Josianne Millette et Serge Proulx.

Connexions : Communication numérique et lien social, Serge Proulx et Annabelle Klein (Dir.). Namur: Presses universitaires de Namur, 2012. 353 p.  Auteurs membres du LabCMO : Stéphane Couture, Lorna Heaton, Guillaume Latzko-Toth, Florence Millerand, Mélanie Millette, Serge Proulx.

L'action communautaire québécoise à l'ère numérique, Serge Proulx, Stéphane Couture et Julien Rueff (Dir.). Montréal : PUQ, 2008, 252 p.  Auteurs : Serge Proulx, Stéphane Couture, Anne Goldenberg, Julien Rueff, Alison Powell, Nicolas Lecomte, Christina Haralanova.

 


 

Numéros de revue

 

Numéro spécial du Canadian Journal of Communication "Bridging Communication and Science and Technology Studies (STS) / Au croisement des études en communication et en science, technologie, société (STS)" codirigé par Florence Millerand (UQAM) avec Dan Paré (U. Ottawa) et Lorna Heaton (U. Montréal)


Chapitres de livre

 

« Émergence d'une communauté épistémique: Création et partage du savoir  botanique en réseau », Florence Millerand, Lorna Heaton et Serge Proulx, dans Proulx et Klein (Dir.), Connexions: Communication numérique et lien social, Presses universitaires de Namur, 2012.

« Forms of User Contribution in Online Communities : Mechanisms of Mutual Recognition between Contributors », Serge Proulx et Lorna Heathon, dans Pierson, Mante-Meijer et Loos (Dir.), New Media Technologies and User Empowerment, Peter Lang, 2011.

« L’usage des médias numériques peut-il favoriser l’engagement citoyen? », Serge Proulx, dans Bernard et Joule (Dir.), Communication environnementale et écocitoyenneté : action, engagement, médiation et médias, Aix-en-Provence, 2010.

« Facilitando la innovación comunitaria: Outils-Réseaux (Herramientas – Redes) », Heaton, L., Millerand, F., Proulx, S., & Crespel, É. (forthcoming in 2014). dans S. Finquelievich (Ed.), Innovacion abierta en la sociedad del conocimiento. Redes transnacionales y comunidades locales. Buenos Aires: Ediciones La Crujía.

« Encouraging Open Community Innovation: Outils-Réseaux’s Modular Approach », Heaton, L., Millerand, F., Delon, D., Schmitt, F., Marseault, L., & Deschamps, J. (2013). dans J. S. Z. Eriksson Lundstrom, S. Hrastinski, J. Ogerfalk, M. Edenius & P. J. Ågerfalk (Eds.), Managing Open Innovation Technologies (pp. 93-106): Springer.

« Se raconter et conseiller les autres sur les forums en ligne : la construction d’une identité d’expert en médicaments détournés »,Thoër, C., Millerand, F., Orange, V., & Myles, D. (2012). In C. Perraton, O. Kane & F. Dumais (Eds.), Mobilisation de l'objet technique dans la production de soi (pp. 99-120): Presses de l’Université du Québec.

« Sociologie des usages et Science & Technology Studies : un dialogue à poursuivre », Latzko-Toth, G., & Millerand, F. (2012). dans G. Vidal (Ed.), La sociologie des usages : continuités et transformations, coll. « Traité des sciences et techniques de l’information (pp. 119-150). London: Hermes Science Publications.

« Émergence d'une communauté épistémique: création et partage du savoir botanique en réseau », Millerand, F., Heaton, L., & Proulx, S. (2012). dans S. Proulx & A. Klein (Eds.), Connexions: communication numérique et lien social, (pp. 253-268). Namur: Presses universitaires de Namur.

« Infrastructuring Ecology: New Challenges for Data Sharing », Baker, K. S., & Millerand, F. (2010). dans J. Parker, N. Vermeulen & B. Penders (Eds.), Collaboration in the New Life Sciences (pp. 111-138). Surrey; Burlington: Ashgate.

« Introduction », Millerand, F., Proulx, S., & Rueff, J. (2010). dans F. Millerand, S. Proulx & J. Rueff (Eds.), Web social: mutation de la communication (pp. 1-11). Québec: Presses de l'Université du Québec.

« Le Web social, au carrefour de multiples questionnements », Proulx, S., & Millerand, F. (2010). dans F. Millerand, S. Proulx & J. Rueff (Eds.), Web social: mutation de la communication (pp. 13-30). Québec: Presses de l'Université du Québec.

« Towards Information Infrastructure Studies: Ways of Knowing in a Networked Environment », Bowker, G. C., Baker, K. S., Millerand, F., & Ribes, D. (2010). dans J. Hunsinger, J. M. Allen & L. Klastrup (Eds.), International Handbook of Internet Research (pp. 97-117): Springer.

« Metadata Standards. Trajectories and Enactment in the Life of an Ontology »,Millerand, F., & Bowker, G. C. (2009). dans S. L. Star & M. Lampland (Eds.), Standards and Their Stories (pp. 149-165): Cornell University Press.

« Metadata, trajectoires et « énaction », Millerand, F., & Bowker, G. C. (2008). dans C. Rosental (Ed.), La cognition au prisme des sciences sociales (pp. 277-303). Paris: Editions des Archives Contemporaines.

 


Articles

 

" Quand les TIC nous tiquent! Projet d’analyse des usages des TIC au CSSS de la Pointe-de-l’île ", Courcy-Legros, Stéphanie, Jochems, Sylvie et François Lamy (nov 2013). Bulletin Interaction communautaire, RQIIAC. 

Making an Issue Out of a Standard: Storytelling Practices in a Scientific Community. Millerand, F., Ribes, D., Baker, K. S., & Bowker, G. C. (2013). Science, Technology, and Human Values, 38 (1), 7-43. DOI: 10.1177/0162243912437221. 

« PraTIC auprès des groupes de femmes : démystifier et développer les usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) », Sylvie Jochems. Nouvelles pratiques sociales, Vol. 24 No 2, 2013.

« Facilitating community innovation: The Outils-Réseaux Way », Lorna Heaton, Florence Millerand, Serge Proulx, Élodie Crespel. Journal of Community Informatics, Vol. 9 No 3. 2013.

" Les jeunes ne s’impliquent plus comme avant. Et puis? Réflexion sur les usages des médias sociaux notamment lors du Printemps Érable québécois ", Jochems, Sylvie (2012). Revue canadienne de service social, vol29 no2, 275-291.

Enjeux éthiques de la recherche sur les forums Internet portant sur l’utilisation des médicaments à des fins non médicales. Thoër, C., & Millerand, F. (2012). Revue Internationale de Communication Sociale et Publique, 7, 1-22. 

La science en ligne: les « techniciens invisibles » dans la production des cyberinfrastructures et des savoirs scientifiques. Millerand, F. (2012). Revue d’Anthropologie des Connaissances, 6(1), 163-190. 

« Hashtags et casseroles : de l'auto-organisation du mouvement social étudiant », Millette, Mélanie, Josianne Millette et Serge Proulx. WI Journal of Mobile Media, 2e numéro spécial, Out of The Mouths of the 'casseroles': textes qui bougent au rythme du carré rouge. Juin 2012.

Le partage des données scientifiques à l’ère de l’e-science : l’instrumentation des pratiques au sein d’un collectif multidisciplinaire. Millerand, F. (2011). Terrains & Travaux, 1(18), 215-237 [en ligne] 

« La construction locale d'une base transnationale de données en botanique: une mise en lumière du travail invisible des "petites mains"», Lorna Heaton et Serge Proulx, Revue de l'Anthropologie des connaissances, 5(3), 2011.

« "Présence connectée" au travail : les usages de la messagerie instantanée, le genre des "questions rapides" et l’économie morale de la "contribution"», Christian Licoppe, Renato Cudicio, Serge Proulx,Ethnographiques.org, Vol.23, 2011.

« La réactualisation de la contribution des amateurs à la botanique. Le cas de Telabotanica », Lorna Heaton, Florence Millerand, Élodie Crespel et Serge Proulx, Terrains & Travaux, vol.1 n° 18, 2011.

« Paradoxical empowerment of produsers in the context of informational capitalism », Proulx, Serge, Lorna Heaton, Mary Jane Kwok Choon et Mélanie Millette. New Review of Hypermedia and Multimedia. 2011.

"Tela botanica" : une fertilisation croisée des amateurs et des experts. Heaton, L., Millerand, F., & Proulx, S. (2010). Hermès, 57, 71-78.

Infrastructure Time: Long-term Matters in Collaborative Development. Karasti, H., Baker, K. S., & Millerand, F. (2010). Journal of Computer Supported Collaborative Work, 19(3/4), 377-415. DOI: 310.1007/s10606-10010-19113-z.

Who are the users? Who are the developers? Webs of users and developers in the development process of a technical standard. Millerand, F., & Baker, K. S. (2010). Information Systems Journal, 20, 137-161. 

"Lʼagir politique au regard des technologies de l'information et de la communication", Serge Proulx et Anne Goldenberg, Revue internationale d'études québécoises, 2010.

« L’impérialisme numérique américain», dans La fin du monde unique, 50 idées-forces pour comprendre - L'état du monde 2011, Serge Proulx et Mélanie Millette, 2010. 

« Internet et l'idéologie de la gratuité », Proulx Serge et Anne Goldenberg, État du monde, 2010.

« Un portrait de l'engagement pour les logiciels libres au Québec», Stéphane Couture, Christina Haralanova, Sylvie Jochems et Serge Proulx, Note de recherche du CIRST, 2010.

« L'étude de cas en études des sciences et de la technologie », Guillaume Latzko-Toth, Note de recherche parue au CIRST, 2009.

« Politisation d’espaces sociotechniques de cognition collective : la pratique des wikis », Serge Proulx et Anne Goldenberg dans Brossaud et Reber (Dir.) Humanités numériques 2 : socio-informatique et démocratie cognitive, Hermès Publications, 2007.

« Nouvelles technologies de l'information et de la communication. Conjoncture 2006-2007 », Serge Proulx et Stéphane Couture, État du monde 2008, La Découverte/Boréal, Paris/Montréal, 2007.

« La redéfinition du tiers secteur québécois à l'aune du militantisme technique » Serge Proulx, Julien Rueff et Nicolas Lecomte, Hermès, 47, CNRS, Paris, 2007, p. 107-114.

« Le virtuel au pluriel : cartographie d’une notion ambiguë », Serge Proulx et Guillaume Latzko-Toth dans Proulx, Poissant et Sénécal (Dir.) Communautés virtuelles : penser et agir en réseau, Presses de l’Université Laval, 2006.

« Nouvelles technologies de l'information et de la communication. Conjoncture 2005-2006 », Serge Proulx et Stéphane Couture, État du monde 2007, La Découverte/Boréal, Paris/Montréal, 2006.

«Pratiques de coopération et éthique du partage à l'intersection de deux mondes sociaux : militants du logiciel libre et groupes communautaires au Québec » Serge Proulx et Stéphane Couture, version portugaise parue dans Analise Social. Revista do Instituto de Ciências Sociais da Universidade de Lisboa, vol. XLI (181), 2006.

« Pratiques de coopération et éthique du partage à l’intersection de deux mondes sociaux : militants du logiciel libre et groupes communautaires au Québec », Stéphane Couture et Serge Proulx dans Penalva (Dir.), Intelligence CollectiveRencontres 2006, Les Presses de l’École des Mines de Paris, 2006.

« Mapping the Virtual in Social Sciences: On the Category of "Virtual Community" », Serge Proulx et Guillaume Latzko-Toth, The Journal of Community Informatics, Vol. 2 (1), 2005.


Présentations par affiche et Communications

 

"Hybridation des pratiques d’engagement: usages des technologies de communication pendant le mouvement des carrés rouges québécois", Jochems, Sylvie, Millette, Josianne et Mélanie Millette (24-26 avril 2013). Communication présentée au panel “S’engager sur internet. Trajectoires de mobilisations et pratiques politiques à l’aune du numérique” lors du 5e congrès du réseau des associations francophones de science politique Les régimes politiques et leurs transformations au XXIe siècle, ville de Luxembourg, Luxembourg.

« "Who made you resident expert of dxm?" formes de savoirs et revendications d'expertise dans des forums sur les médicaments utilisés à des fins non médicales », Christine Thoër, Florence Millerand, Valérie Orange, David Myles et Olivier Gignac, Conference "Extension of Expertise? Experts and Amateurs in Communication and Culture" (Ottawa, 30 avril 2011).

« Enjeux éthiques de la recherche sur les forums internet portant sur l'utilisation des médicaments à des fins non médicales », Christine Thoër, Florence Millerand, Valérie Orange et David Myles, Colloque Les nouvelles technologies de la communication et la recherche, enjeux éthiques (Sherbrooke, ACFAS 2011).

« Enjeux et défis des entrevues en ligne », Chrisitne Thoër, Florence Millerand, David Myles et Valérie Orange, École d'été "Bonnes pratiques pour la recherche en santé sur Internet" (UQAM, mai 2011).

« The role of collaborative tools in making coordination sustainable : The case of Tela Botanica », Lorna Heaton, Florence Millerand et Serge Proulx, Conference of the International Communication Association, Organizational Communication Division (Boston, mai 2011).

« Formes de savoirs et construction de nouvelles expertises dans les forums internet sur les médicaments détournés », Christine Thoër, Florence Millerand, Olivier Gignac et Valérie Orange, Colloque Internet et santé, regards croisés France-Québec (Lyon, février 2011).

« "On a appris à s'estimer" ou la réarticulation des relations entre amateurs et experts dans la production collaborative de savoirs botaniques », Lorna Heaton, Florence Millerand et Serge Proulx, Colloque "Extension of Expertise? Experts and Amateurs in Communication and Culture" (Ottawa, avril 2011).

« New configurations of contributory behavior through the social web: The case of an online epistemic community», Lorna Heaton, Serge Proulx et Florence Millerand, 11th Annual Conference of the Association of Internet Researchers (AoIR), (Gothenburg, Suède, Octobre 2010).

« Les savoirs botaniques en réseau. Le travail scientifique des professionnels et des amateurs au sein de TelaBotanica », Lorna Heaton, Florence Millerand et Serge Proulx, Journées scientifiques du CIRST, (UQAM, décembre 2009).

« A network-based epistemic community as new organizational form: The case of tela botanica », Serge Proulx, Lorna Heaton et Florence Millerand, 26th Egos Colloquium (Lisbon, juin 2010).

« The role of collaborative tools in making coordination sustainable : The case of tela botanica », Lorna Heaton, Florence Millerand et Serge Proulx, 26th Egos Colloquium (Lisbon, juin 2010).

« Émergence d’une communauté épistémique et partage du savoir botanique via les réseaux numériques : le cas de Tela Botanica », Serge Proulx, Dispositifs techniques de communication humaine : transformations du lien et nouveaux lieux sociaux, Colloque conjoint des comités CR 29 et CR 33, Regards croisés Communication / STS, Association internationale des sociologues de langue française (AISLF), (Namur, mai 2010).

« Information Circulation Using Twitter : Aggregation, Broadcasting and Relaying », Mélanie Millette et Serge Proulx, Canadian Communication Association Congress, Concordia University, (Montréal, juin 2010).

« An open and collaborative network with a strong business model : the case of tela botanica », Lorna Heaton, Serge Proulx et Florence Millerand 10th Conference of the Association of Internet Researchers  (AOIR) (Milwaukee, WI, octobre 2009).

« Les savoirs botaniques en réseau: Le travail scientifique des professionnels et des amateurs au sein de tela botanica », Lorna Heaton, Serge Proulx et Florence Millerand, Présentation aux Journées du CIRST (Montréal, 2009)

« An inquiry into ArcticNet's data sharing tools and practices », Olivier Gratton-Gagné et Florence Millerand, Poster presented at ArcticNet's All Scientist Meeting (Victoria, 2009).

« Pratiques de coopération et éthique du partage à l’intersection de deux mondes sociaux : militants du logiciel libre et groupes communautaires au Québec » Stéphane Couture et Serge Proulx, Keynote, Rencontres Intelligence Collective 2006 (Nîmes, mai 2006).

« L’appropriation d’une culture numérique: trajectoires d’usages de jeunes internautes montréalais » Guillaume Latzko-Toth et Serge Proulx, ACFAS  (Rimouski, mai 2003).


 

Colloques et actes de colloques

 

Colloque Reconfigurations: Digital media and transformations in public and scientific communication, présenté conjointement avec le projet Mutation of media: transformations in public and scientific communication (Instituto de Ciências Sociais da Universdade de Lisboa) (Lisbonne, juin 2013).

Colloque Mutation de la communication à l'ère numérique : enjeux sociaux, éthiques et politiques, présenté conjointement avec le projet Mutation of media: transformations in public and scientific communication (Instituto de Ciências Sociais da Universdade de Lisboa) (UQAM, septembre 2012).

Colloque Usages des médias sociaux : enjeux éthiques et politiques  (Sherbrooke, ACFAS 2011).

Colloque Contribuer dans l'univers Internet : un lien social au service de la production? (UQAM, novembre 2009).

Colloque Web participatif : mutation de la communication? (Québec, ACFAS 2008). Vidéos du colloque disponibles ici.

Colloque Cultures libres, innovations en réseau - Le logiciel libre comme phénomène technique et social (Montréal, 17 et 18 septembre 2007).

Colloque Le logiciel libre en tant que modèle d’innovation sociotechnique (ACFAS 2006).

Colloque Internet, nouvel espace public mondialisé? (Paris, 2003).

« La "culture technique" dans l'appropriation cognitive des TIC. Une étude des usages du courrier électronique » Florence Millerand, Luc Giroux et Serge Proulx, Actes du 3e colloque international sur les usages et services des télécommunications « E-Usages », ICUST 2001 (Paris, 2001).


Rapports de recherche

 

Ocean Informatics Monograph. Ocean Informatics Initiative: an Ethnographic Study (2002-2006). Part 2: Appendices Scripps Institution of Oceanography Technical Report. Millerand, F., & Baker, K. S. (2011). San Diego: Scripps Institution of Oceanography, University of California, San Diego, [online] 

Ocean Informatics Monograph. Ocean Informatics Initiative: an Ethnographic Study (2002-2006). Part 1: Report Scripps Institution of Oceanography Technical Report. Millerand, F., & Baker, K. S. (2011). San Diego: Scripps Institution of Oceanography, University of California, San Diego (UCSD), [online] 

L’appropriation communautaire des technologies de l’information, Serge Proulx, Julien Rueff et Nicolas Lecomte, Rapport remis au Canadian Research Alliance for Community Innovation and Networking (CRACIN), janvier 2007, 44 p.


Mémoires et thèses

 

ZARRAD, Onz. (2013). Internet et la "Révolution Tunisienne": le rôle des cyberactivistes, entre le 17 décembre 2010 et le 14 janvier 2011. Mémoire de maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.   

TÉTREAULT, Maryse. (2013). Dynamique d'appropriation et de construction de savoirs professionnels au sein d'une communauté de pratique virtuelle d'inhalothérapeutes. Mémoire de Maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.  

ORANGE, Valérie. (2013). Dynamique des interactions sur un forum de discussion en ligne: L'étude d'un fil de discussion sur l'usage de médicaments à des fins de recherche de sensations. Mémoire de Maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.

DIAZ, Ginella. (2013). Une communauté à "faibles solidarités"? Une étude des usages de la page Facebook d'une émission de Radio-Canada. Mémoire de Maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.

MYLES, David. (2012). Étude d'un cas: L'usage de l'application de groupe Facebook en situation de deuil. Mémoire de Maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.   

RAFFIN, Ophélie. (2011). La construction d’une identité virtuelle dans un métavers: le cas de Second Life. Mémoire de Maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.

GRATTON-GAGNÉ, Olivier. (2011). Le partage de données dans la recherche en Arctique. Mémoire de Maîtrise, Faculté de communication, Université du Québec à Montréal, Montréal.

MILLETTE, Josianne. (2011). Relations publiques et contestation: Étude du cas de la grève menée par les étudiants québécois à l'hiver 2005, mémoire de maîtrise, Département des communications, Université du Québec à Montréal.

MILLETTE, Mélanie. (2009). Usages contributifs sur internet : le style des podcasteurs indépendants, mémoire de maîtrise, Département des communications, Université du Québec à Montréal.

MARTEL, Jonathan. (2008). Conditions de possibilité de l'action collective : pour une prise en compte du rôle des technologies de communication, mémoire de maîtrise, Département des communications, Université du Québec à Montréal, 130 p.

TOTSCHNIG, Michael. (2005). Élements d'une pragmatique textuelle de la communication médiatisée par ordinateur, thèse de doctorat, Département des communications, Université du Québec à Montréal, 248 p.

COUTURE, Stéphane. (2005). Logiciel libre, activité technique et engagement politique: La construction du projet GNU en Argentine, mémoire de maîtrise, Département des communications, Université du Québec à Montréal, 147 p.

LATZKO-TOTH, Guillaume. (1998). À la rencontre des tribus IRC: le cas d'une communauté d'usagers québécois de l'Internet Relay Chat, mémoire de maîtrise, Département des communications, Université du Québec à Montréal, 103 p.

 

Dans le cadre de ces activités régulières, les membres du LabCMO organisent des séminaires de recherche. Ces séances prennent la forme de « conférences-débats » et de tables rondes, au cours desquelles les participants présentent et discutent un certain nombre de travaux majeurs dans leur domaine de recherche.

Pour être être tenu au courant du calendrier d'activités et être inscrit à notre liste de diffusion, pour réserver votre place à une activité ou pour tout autre renseignement, veuillez écrire à l'adresse courriel suivante: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 Codirecteurs

Coordination

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Coordination du pôle Montréal
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Coordination du pôle Québec

Webmestre

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., agente de recherche, UQAM

Directeur honoraire et conseiller scientifique

  • Serge Proulx, professeur émérite, École des médias, UQAM

Professeurs

Équipe de recherche 

  • Agathe Kissel, maîtrise en travail social, UQAM
  • Alex Gingras, maîtrise en communication, UQAM
  • Alexandra Bahary-Dionne, maîtrise en droit et société, UQAM 
  • Alexandra Pelletier, doctorat en communication, UQAM
  • Alexis Martig, professionnel de recherche à l'Université Laval et professeur associé au CELAT-UQAM
  • Aline Feirreira, doctorat en communicaton, UQAM 
  • Alizée Pichot, doctorat en communication, UQAM
  • Anaïs Maillard, maîtrise en communication, UQAM
  • Anne Goldenberg, docteure en communication et en sociologie, UQAM et Université Nice Sophia Antipolis
  • Axel Guitton, maîtrise en technologies de l’information, ESG UQAM
  • Benoit Lartigue, doctorat en études urbaines, INRS
  • Cathy Bazinet, maîtrise en communication, UQAM (dirigée par Florence Millerand et Christine Thoër)
  • Celya Gruson-Daniel, doctorat en sciences de l’information et de la communication, Université de Technologie de Compiègne et Université Laval
  • Chloé Merckling, maîtrise en communication, UQAM
  • Claire Balleys, chercheure postdoctorale, UQAM, (dirigée par Florence Millerand et Sylvie Jochems) 
  • David Myles, doctorat en communication, Université de Montréal
  • Djossè Roméo Tessy, doctorat en communication publique, Université Laval 
  • Élise Huot, maîtrise en communication, UQAM
  • Emmanuelle Parent, doctorat en communication, Université de Montréal 
  • Éric Fabrice Aach, maîtrise en communication, UQAM 
  • Érick D’Amours, maîtrise en travail social, UQAM
  • Gabrielle Silva Mota Drumond, maîtrise en communication, UQAM, (dirigée par Florence Millerand et Alexandre Coutant)
  • Giulia Anichini, chercheure postdoctorale, UQAM
  • Guillaume Blum, doctorat en gestion, UQAM
  • Guillaume Grenon, maitrise en pratiques de recherche, INRS
  • Guy Bois, doctorat en communication, UQAM
  • Hamissou Rhissa Achaffert, maîtrise en sociologie et anthropologie, Université Abdou Moumouni (Niamey) 
  • Hassan Ouali, doctorat interdisciplinaire en santé et société, UQAM 
  • Hela Zahar, doctorat en études urbaines, INRS
  • Imen Ben Youssef Khrouf, docteure en info-com, Université de Tunis
  • Jean-François Chalifour, maîtrise en communication publique, Université Laval
  • Jean-François Daunais, maîtrise en communication, UQAM
  • Jean-Philippe Guilbault, maîtrise en communication, UQAM
  • Jeanne Bélichard, maîtrise en science, technologie et société, UQAM 
  • Jessica Bélanger-Pinard, maîtrise en communication, UQAM
  • Jimmy Tessier-Royer, maîtrise en travail social, UQAM
  • Johanie Bernard, doctorat en communication, UQAM 
  • Josianne Cadotte, maîtrise en communication, UQAM
  • Judicaël Alladatin, postdoctorat en sciences de l’éducation, UQAR  
  • Julie Chateauvert, docteure en études et pratiques des arts, UQAM
  • Julie Houle, maîtrise en communication, UQAM  
  • Justine Deziel, maitrise en pratiques de recherche, INRS
  • Kevin Morin, maitrise en sociologie, UQAM
  • Laurence Bonneville, maîtrise en communication, UQAM 
  • Laurence Brière, post-doctorat en communication publique, Université Laval 
  • Louis Melançon, maitrise en pratiques de recherche, INRS
  • Louis-Simon Corriveau, doctorat en sociologie, Université Laval
  • Lucie Énel, doctorat en communication, UQAM
  • Marie-Danielle Tremblay, doctorat en communication, UQAM 
  • Marie-Michelle Tourigny-Houle, maîtrise en communication, UQAM, (dirigée par Florence Millerand et Christine Thoër)
  • Martin Bonneau, maitrise en sociologie, Université Laval
  • Marius Senneville, maîtrise en études urbaines, INRS
  • Mehdi Lahlou, maîtrise en communication publique, Université Laval 
  • Morad Jeldi, maitrise en études urbaines, INRS
  • Nara Anchises, maîtrise en communication, UQAM
  • Nina Duque, doctorat en communication, UQAM, (dirigée par Florence Millerand et Christine Thoër)
  • Noeimy Dulude, maîtrise en communication, UQAM
  • Olivier Gadeau, doctorat en communication publique, Université Laval
  • Olivier Morneau, maîtrise en communication, UQAM
  • Patricia Dias da Silva, chercheure postdoctorale, Université de Montréal
  • Pierre Mondor, doctorat en communication, UQAM
  • Rachel Dupuis, maîtrise en travail social, UQAM
  • Rafael Peregrina, maîtrise en communication, UQAM 
  • Raymon Dassi, doctorat en communication publique, Université Laval
  • Rémi Toupin, doctorat en science, technologie et société, UQAM
  • Renato Cudicio, doctorat en communication, UQAM
  • Renée Carpentier, doctorat en science, technologie et société, UQAM
  • Romuald Jamet, chercheur postdoctoral, INRS
  • Rose-Anne Vallerand, maîtrise en communication, UQAM
  • Sara Isabelle Hadley, maîtrise en travail social, UQAM
  • Sylvie Roy, maîtrise en communication, UQAM 
  • Thomas Blouin, maîtrise en sociologie, Université Laval
  • Thomas Hervé Mboa Nkoudou, doctorat en communication publique, Université Laval, (dirigé par Florence Piron et Guillaume Latzko-Toth)
  • Thomas Mayer-Lemieux, doctorat en études urbaines, INRS
  • Valérie Dagrain, conseil TIC associatif
  • Wail M’Taoui, doctorat en communication publique, Université Laval (dirigé par Guillaume Latzko-Toth et Julien Rueff)

Partenaires communautaires

Partenaires académiques

  • Centre interuniversitaire de recherche sur les sciences et les technologies (CIRST)
  • Groupe de recherche et d'observation sur les usages et cultures médiatiques (GRM)
  • Institut Technologies de l'information et Sociétés (ITIS)
  • Canadian Research Alliance For Community Innovation and Networking (CRACIN)
  • Orange Labs